L’EPA

Qu’est-ce que l’EPA ?

 L’EPA ou acide Eicosapentaénoïque, est un acide gras oméga-3 qui se trouve dans la graisse des poissons d’eau froide. Avec le DHA (acide docosahexaénoïque), ce sont les deux acides gras oméga-3 les plus importants pour la santé de l’homme. Ils ne peuvent pas être fabriqués par l’organisme, et dépendent entièrement de l’alimentation suivie pour leur obtention.

Pourquoi est-il important de compléter son alimentation avec de l’EPA ?

Selon diverses organisations mondiales, l’ingestion minimale quotidienne recommandée d’Oméga-3 (EPA et/ou DHA) est de 1.000 mg/jour.

Il a été constaté que le régime moderne (y compris celui méditerranéen) est dans de nombreux cas déficient en Oméga-3 (malgré le fait de consommer du poisson).

Remarque : selon un communiqué du 26 juin 2012 du Panel scientifique de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire), la prise allant jusqu’à 1,8 g d’EPA/jour est totalement sûre pour la population adulte.

 Que peux m’apporter l’EPA ?

À l’âge adulte, il existe une tendance à consommer en excès un type de graisse oméga-6 appelé acide arachidonique (AA) (présent dans les viandes, le beurre, les fromages, etc.) bien que l’AA soit une graisse très importante et nécessaire (ex. pour le cerveau), une consommation excessive d’aliments d’origine animale riches en AA, fait que l’aide gras s’accumule plus que nécessaire dans la membrane cellulaire ou ‘cordon gras’  qui entoure les cellules de notre organisme. On sait qu’un excès d’AA entraîne une meilleure tendance à ce que tout processus qui implique une inflammation se perpétue plus dans le temps.

On a démontré que l’EPA est capable de concurrencer l’AA, de sorte à amortir les effets nocifs qu’un excès d’araquidonique pourrait avoir.

De même, l’EPA est un nutriment intéressant pouvant être considéré comme aide au système cardiovasculaire à l’âge adulte.